Installation et équipements au sommet du Pic

Installation et équipements au sommet du Pic

On distingue actuellement trois secteurs différents :

  • Le secteur interministériel géré par TDF où se trouve une station émettrice TV, radiographique et téléphonique. Les bâtiments sont autonomes et sont utilisés également par l’armée.
  • Le secteur touristique géré par le Syndicat Mixte. Il a sous sa tutelle le téléphérique, le musée, la terrasse , la restauration, l’entretien des différents bâtiments.
  • Le secteur scientifique, voici une rapide visite des coupoles qui ont accueilli autant d’astronomes que d’amateurs tous passionnés de la voûte céleste.

On dénombre actuellement au sommet :

  • Le télescope  de 55 cm (coupole Robley) 
  • Le télescope de 60 cm (coupole du T60, accueillant des astronomes amateurs via l’Association T60)
  • Le télescope de 106 cm (coupole Gentilli) dédié aux observations du système solaire
  • Le télescope de 2 m ou Télescope Bernard Lyot (spectrophotométrie à l’aide des instruments MUSICOS et NARVAL)
  • Le coronographe HACO-CLIMSO (étude de la couronne solaire)
  • La lunette Jean Rösch (étude de la surface solaire)

également :

La coupole Charvin, ayant abrité un coronomètre photoélectrique (étude du Soleil) ; La coupole Baillaud, réaffectée au musée en 2000 et abritant une maquette à l’échelle 1:1 du coronographe Une nouvelle coupole de 8.4 mètres a été construite pour abriter le coronographe HACO-CLIMSO

Powered by eZ Publish™ CMS Open Source Web Content Management. Copyright © 1999-2012 eZ Systems AS (except where otherwise noted). All rights reserved.